Crash d’avion : 50 ans après, le Chili revit l’accident qui a tué ses footballeurs

03 avril 1961. C’est une date marquante pour le Chili. Ce jour-là, huit joueurs de Green Crosse, de l’équipe de football du Chili, rentre d’un match de coupe. Mais alors qu’ils sont sur le chemin du retour vers Santiago, leur avion disparaît dans les Andes Chiliennes. Les restes du fuselage de l’engin sont retrouvés 50 ans après.

Les restes du fuselage d’un avion disparu retrouvés un demi-siècle après

Près d’un demi-siècle. Voilà le temps qu’il a fallu pour retrouver la carcasse du fuselage d’un appareil disparu dans les Andes Chiliennes en 1961. Et il ne s’agit pas de n’importe quel avion pour les Chiliens en particulier, puisqu’il transportait 8 joueurs de la Green Cross FC, équipe de football du pays. Parmi ces derniers, l’international Eliséo Mourino, qui avait anciennement mené cette l’équipe et qui comptabilise 21 sélections. Ainsi que leur entraîneur Arnaldo Vasquez. Tous auraient péri dans le crash qui survenait alors que l’équipe, qui faisait partie des 34 passagers portés disparus, revenait d’un match de coupe pour rejoindre la capitale chilienne, Santiago. La carcasse du fuselage de l’appareil concerné, le Douglas DC-3, a été retrouvée par des alpinistes.

Douglas DC-3 disparu au Chili : l’état de son fuselage

C’est à environ 3200 mètres d’altitude que la principale partie du fuselage du Douglas DC-3 disparu au Chili en 1961 ont été retrouvées. En décombres, parmi lesquels les grimpeurs à l’origine de la découverte affirment distinguer des ossements humains. Cette carcasse serait en outre localisée à plus de 200 km de la capitale. Toutefois l’endroit exact où elle se trouve est tenu secret. Mais, les indications laissent donc comprendre que ce dernier se situe en montagne. Une chose est sûre, 50 ans après, les familles des victimes et le Chili en général revit l’incident baptisé la tragédie de Green Cross. Auparavant, précisément 8 jours après le jour du crash, des recherches terrestres avaient permis de découvrir quelques restes de l’avion accidenté. Les nouvelles découvertes dévoilent alors l’emplacement final exact du crash.

Laisser un commentaire