Fin du GEM Altigliss Challenge

L’Altigliss Challenge s’est terminé le 27 mars dernier dans le domaine de ski de Val-d’Isère. La victoire est revenue aux élèves de l’Inseec Chambéry, de l’ECP et du GEM. Cette 15e édition était très importante pour l’association Altigliss de Grenoble École de Management (GEM), car celle-ci devait défendre son titre durant cette semaine de compétitions sportives, de défis insolites et d’animations festives. Cette édition a vu la participation de plus de 1000 élèves internationaux et français.

L’Altigliss a été l’occasion de côtoyer des élèves du monde entier : suisses, norvégiens, turcs… Pour cette édition, l’association comptait 60 membres actifs. Elle ambitionne d’élargir le nombre d’adhérents pour transformer cet évènement en une ‘coupe du monde étudiante de ski’.

Une compétition professionnelle

L’organisation des épreuves était pratiquement identique à celle des grandes compétitions internationales. En effet, on a pu constater beaucoup de professionnalisme : dossards, piquets de slalom, talkie-walkie, chronomètre, etc. La plupart des participants se sont même habillés tels de vrais champions.

Durant cette édition, l’Inseec Business School s’est imposé pour la deuxième fois sur l’épreuve de ski. Ce n’est pas une surprise puisque la majorité de leurs élèves font du sport-études avec une spécialisation ski.

D’autres épreuves originales ont également été proposées dans le Challenge Montagne : Course en raquettes, biathlon… C’est notamment l’équipe de l’ECP (École Central Paris) qui s’est imposée.

Outre les compétitions, l’Altigliss est aussi un évènement festif. Quand les journées de ski se terminent, plusieurs équipes d’étudiants s’opposent dans le Challenge Village. Comportant plusieurs épreuves enflammées, la victoire est revenue à l’équipe Drink Kings du GEM.

Mis à part les épreuves ci-dessus, l’Altigliss a aussi mis en avant le Handisport. On a constaté la participation des membres de la Fedeeh dans plusieurs épreuves. Cette discipline a notamment été soutenue par plusieurs personnages connus dans ce domaine comme Marie Bochet ou Cyril Moré.

Un évènement satisfaisant

Durant la dernière journée, Jean-François Fiorina a assisté et a exprimé toute sa satisfaction. Ce directeur adjoint du GEM a aussi affirmé que l’Altigliss est actuellement un évènement essentiel pour les étudiants.

Aujourd’hui, une soixantaine de membres compose l’association Altigliss. Son budget est estimé à plus de 600 000 euros. Selon Fiorina, c’est une réelle expérience pour les étudiants, et ils ont la chance de vivre beaucoup d’ambiance : réussites, larmes, rivalités…

 

Laisser un commentaire