Des conseils pour arrêter les aboiements d’un chien

Quelques techniques permettent de limiter les aboiements d’un chien, que ce soit à la montage ou à la ville, mais il ne faut pas s’attendre à des miracles même si elles sont efficaces. La première chose à faire est de savoir pour quelles raisons votre chien aboie-t-il.

Crier après un chien pour qu’il se taise est inutile puisque dans ce cas, vous seriez deux à le faire. Il faut toujours positiver et regarder les choses du bon côté pendant les entraînements. Ne criez pas à votre chien de se taire sinon vous serez deux à aboyer. Il faut être cohérent sans perturber le chien, et il est essentiel que toute la famille applique les méthodes quand le chien aboie.

Ne pas le mettre près des tentations

Un chien aboie selon les situations, alors il faut savoir quelles sont-elles pour pouvoir l’éloigner de la cause. Vous verrez après, qu’il aboiera moins.

Si vous trouvez que votre chien aboie quand des personnes ou des animaux passent par la fenêtre du salon, il est préférable de le mettre dans une autre pièce ou juste fermer les rideaux.

La plupart des cas, un chien aboie après les passants quand il est à l’extérieur. Pour y remédier, placez-le dans la maison. Il est conseillé de ne pas laisser son chien sans surveillance à l’extérieur.

Ignorer son chien quand il aboie

Ne prêtez attention aux aboiements de votre chien. Une fois qu’il cesse d’aboyer, récompensez-le d’une friandise ou de quelque chose qu’il aime bien. L’efficacité de cette technique a été confirmée par des dresseurs professionnels. Toutefois, cette méthode requiert de la patience.

Quand vous placez votre chien dans une cage ou dans une pièce fermée, ne prêtez pas attention à ses aboiements et tournez-lui le dos. Une fois qu’il cesse de le faire, récompensez-le d’une friandise. Cette méthode permet de faire comprendre à un chien qu’une récompense lui sera attribuée quand il est calme. Faites-le progressivement.

Chien et stimulus

Essayez de réhabituer votre chien à aboyer via le stimulus. Récompensez-le avec de bonnes friandises et approchez-le progressivement du stimulus. Cette méthode est à faire régulièrement.

Collier anti-aboiement

Il est vrai que mes méthodes de dressage sont très efficaces, mais à certains moments, l’instinct du chien reprend le dessus. De ce fait, on peut user d’un collier anti-aboiement. Cependant, il faut l’utiliser avec prudence pour le bien-être du chien.

L’ordre Sage : à apprendre à son chien

Cette méthode peut paraître ridicule, mais l’objectif initial est de faire aboyer son chien sur commande. Pour ce faire, donnez-lui l’ordre Aboie, et après deux ou trois aboiements, mettez une friandise devant son nez. Une fois qu’il cesse d’aboyer, félicitez-le et récompensez-le d’une friandise.

Maintenant que le chien aboie sur commande, il est temps de lui apprendre l’ordre Sage. Pour ce faire, appliquez l’ordre Sage, et une fois qu’il aboie, appliquez l’ordre Sage tout en mettant une friandise devant son nez. Quand il est tranquille, donnez-lui la friandise.

Le distraire pour qu’il n’aboie plus

Quand votre chien aboie, essayez de le distraire ou de lui faire faire quelque chose pour qu’il arrête d’aboyer, comme l’obliger à se coucher dans son panier, ou aller prendre la balle.

Il faut bien le fatiguer

Pour rester en forme, les chiens ont besoin de faire de l’exercice. Cela impacte sur leur équilibre mental et physique. Quand il est fatigué, un chien est moins susceptible d’aboyer. Il est conseillé de promener son chien plus longtemps et le faire jouer tout en prenant en compte sa race, son âge et  sa santé.

Laisser un commentaire