GR20 : Le circuit des plus qualifiés

En raison de l’accident faisant 4 morts et de nombreux blessés le 10 juin, les autorités recommandent uniquement la fameuse piste de randonnée GR20 en Corse aux plus aguerris.

Proposant autour de 13 km de dénivelé, le circuit de randonnée GR20 est mondialement connu pour être l’un des plus difficiles en Europe. Tous les ans, plus de 15 000 randonneurs y viennent pour sillonner les pentes abruptes de ses montagnes.

En tout, le circuit fait 177 km et exige plus de 2 semaines de marche. Toutefois, les randonneurs peuvent réaliser seulement la moitié en 7 jours. Pour cela, le départ se fait sur le hameau du Vizzavona.

2 circuits difficiles

À cause de ses divers obstacles, le GR20 ne peut être parcouru que par ceux qui ont une certaine expérience en haute altitude et une excellente forme physique. Aussi, il faut savoir s’adapter à tous les terrains.

Les randonneurs d’expérience peuvent marcher plus de 7 heures/jour sur les pistes en montagne et peuvent donc conquérir l’Asco à Vizzavona, sur la partie nord. D’après le responsable d’Allibert Trekking, c’est le circuit le plus exigeant puisque les cols sont plus hauts par rapport à la partie sud et que l’entrée au cirque de la solitude se montre très difficile.

Tous les randonneurs redoutent cette étape, même s’il y a des échelles et des chaînes en acier qui y sont installées pour permettre d’avoir une meilleure prise sur les façades rocheuses. Pour les marcheurs moins expérimentés, il est suggéré de s’orienter vers la partie sud, de Vizzavona à Bevella, car les pistes ne sont pas trop escarpées.

Considérer le climat

Outre le parcours difficile, le mauvais temps est aussi un facteur qui accentue davantage les risques sur le GR20. Effectivement, ce lieu est souvent soumis à de fortes précipitations pouvant entrainer des crues soudaines. Même si on part avec un climat favorable, la prudence est toujours de mise, car le temps peut changer brusquement.

Il est donc fortement demandé d’avoir une certaine notion en météorologie en plus d’avoir une bonne expérience des parcours en montagne. Sur le circuit, il y a des balises (jaunes et rouges) et des panneaux qui indiquent la route à suivre. En cas de problème, il ne faut pas hésiter à contacter le 112 pour bénéficier d’une

Laisser un commentaire